L'appellation

Le terroir de Maury

La nature et l'homme font bon ménage depuis déjà des milliers d'années.

Il s'installait, il y a 450 000 ans non loin de Maury, à quelques heures de marche.

Il cueillait, chassait et pêchait.
Le néolithique a vu ses rapports avec la nature changer, désormais, il polit la pierre, il se sédentarise, il occupe l'espace et le modifie, il conçoit la reproduction, il sème, plante et récolte.

Le paysan est né, le vigneron est arrivé

Dans ce couloir naturel entre Corbières et Pyrénées, la vigne apparaît après le passage d'Hannibal, laissée avec quelques soldats fatigués ou déjà séduits par les lieux.

Dans cette terre difficile et avaricieuse, faite de marnes schisteuses du secondaire, sous un microclimat, la vigne, donne libre cours a des expressions les plus complexes.

A l'ombre du château de Quéribus, on y découvre un vignoble produisant des vins rouge secs et des Vins Doux Naturels.

Les cépages rouges, carignan, syrah et grenache noir exhalent leurs arômes de fruits dans des vins secs à haute expression, et lorsqu'ils sont vinifiés en Vin Doux Naturel, les Maury, aux teintes grenat et cuivrées, allient la suavité à la puissance.

Dans ce terroir aux multiples visages, l'homme s'est exprimé d'une part pour le plaisir du goût mais aussi pour le plaisir des yeux.

Le vigneron habille la terre de son habit d'arlequin, assemblage disparate de morceaux, de plaques de formes variées.

Des parcelles imbriquées les unes dans les autres, sur des sols parfois concaves, parfois convexes.

L'hiver laisse apparaître des rangs de vigne soigneusement alignés, un paysage ordonné et sans vie.

Au printemps, la nature renaît, durant l'été ce vignoble colore ce pays de vert aux nuances légèrement différentes suivant les cépages.

Puis l'automne offre alors un festival de couleurs, les nuances ne sont plus, ce sont des carmins, des rouges, des orangés, des jaunes tantôt or, tantôt citron, qui chatoient sous les rayons encore très vifs.

Enfin ce sont les vendanges qui vont apporter les fruits d'une année.

Dans leurs chais, les vignerons de ces terroirs vous feront découvrir ce florilège d'arômes et de saveurs.

Dans ce terroir aux multiples visages, l'homme s'est exprimé d'une part pour le plaisir des yeux mais aussi pour le plaisir de goût.

"LA VIGNE ET LE VIN SONT DE GRANDS MYSTÈRES ET SEUL LE VIN NOUS REND INTELLIGIBLE CE QUE SONT LES SAVEURS DE LA TERRE"
Collette

Vinification et élevage des maury vdn

L'AOP MAURY fait partie de la famille des Vins Doux Naturels à Appellation d'Origine Protégée

Depuis la plus haute Antiquité, les vins généreux représentent une production importante et originale du Bassin Méditerranéen. Jusqu'au XIIIe siècle, ils étaient obtenus par passerillage dû à la surmaturation des raisins sur la souche.

En 1285, Arnau de Vilanova, régent de l'Université de Montpellier et médecin à la Cour des Rois de Majorque, à Perpignan, découvre "le mariage de la liqueur de raisin et de son eau-de-vie" : Le Mutage.

Par ses contacts avec les alchimistes arabes, il connaissait l'existence de l'alcool obtenu par la distillation du vin

Il découvrit qu'en mariant l'esprit et la matière (l'eau de vie avec le vin) il obtenait un arrêt de fermentation qui conservait au vin obtenu une douceur naturelle due aux sucres présents dans le mout en fermentation qui par l'ajout d'alcool n'étaient pas fermentés.

Cet ajout d'alcool non seulement arrêtait la fermentation mais neutralisait totalement les levures empêchant ainsi les risques de fermentation au printemps qui suivait la vendange.

Le VDN était né et pouvait voyager allègrement en toute tranquillité.

Le mutage des VDN offre la possibilité d'une vinification particulière et notamment sur le terroir de MAURY avec son cépage de prédilection : Le Grenache Noir.

Il s'agit du Muté sur Grain.

On pratique l'ajout d'alcool (le mutage) en présence du mout et avant pressurage, c'est à dire que nous sommes en présence du jus et des matières solides (pulpe, peau et pépin).

Lorsque l'alcool (exclusivement d'origine vinique, titrant minimum 96° et rectifié 2 fois) est ajouté au mout en fermentation, celle ci s'arrête et on laisse le tout en, macération de 1 à 3 semaines selon les types de vins souhaités. Cette longue macération permet une extraction plus importante des anthocyanes, des tanins et d'arômes. On obtient des vins de longues gardes.

Différents élevages

En milieu oxydatif

Les vins sont élevé dans des contenant en chêne (1/2 muid : 6 hl, foudres de 60 à 300 hl) Pour favoriser les échanges avec l’oxygène : les vins obtenus changent de couleur au cours du temps, Les Blancs dénommés ambrés : Ils prennent une couleur vieil or, avec des notes de fruits confits, ils peuvent accompagner de nombreux desserts.
Les rouges dénommés Tuilés: ils deviennent rouge brique, Tuilé à acajou et orangé, les arômes vont vers des notes confites, de pruneau, d’orange et des notes grillées pour aller vers le cacao. Les tanins sont très fondus.

En milieu réducteur

Les vins sont conservés en cuve pleine inox et mis très tôt en bouteille. Leur évolution est très lente, Les Rouges : les arômes évoluent de la mûre noire lorsqu’ils sont jeunes vers la cerise noire, la griotte et le cassis. La présence des tanins est plus persistante que dans l’évolution oxydative.
Les Blancs : Commercialisés jeunes, ils offrent des arômes dit primaires et de fermentations, ce sont des arômes qui présentent des notes florales ou des notes de fruit, pamplemousse, abricot.

Les cépages

Grenache noir

Cépage de prédilection du terroir de Maury, il y est présent à 80% dans le vignoble.

Cépage très résistant à la sécheresse, floraison fragile, cépage « coulard » (les fleurs avortent ⇒ coulure).

Grappes compacte, baies moyennes, noires pulpeuses et juteuses.

Il donne des vins très alcooliques, colorés, peu acides et d'un fruité remarquable

Il y a également 2 autres variétés, le Grenache Blanc et le Grenache Gris présent dans les Maury vdn Rouges et les Maury vdn Blancs

Il ne craint pas les climats arides et son port droit lui permet de résister au vent. Sa maturation lente autorise une importante production de sucre (de 252 à 300g/l soit un équivalent alcool de 15 à 18%). Sa peau, peu riche en anthocyanes semble plus rosée que rouge. Dès qu'il est sur une terre inapte à autre chose que la vigne ou l'olivier, il peut avoir une couleur intense, profonde

Macabeu

Cépage Blanc, implanté dans le Roussillon depuis fort longtemps, le Macabeu ou Maccabeo est un cépage d'origine catalane (certains affirment que son pays d'origine serait l'Asie mineure). Il est cultivé en Catalogne espagnole depuis des temps immémoriaux.

Plant vigoureux, dont les rameaux cassent au vent, sensible à la sécheresse (les terrains trop arides ne lui conviennent pas), il redoute également les plaines fertiles et humides où ses grandes grappes compactes pourrissent facilement.

Son idéal est un terrain de demi-coteaux ou de coteaux, peu caillouteux, chaud, bien drainé et pas trop riche. C'est sans doute pour cela qu'il est assez répandu dans la vallée de l'Agly.

Ses grains sont de grosseur moyenne, à peau résistante, de couleur vert clair, très doux, d'un goût relevé, donne un vin fruité et fin.

Au vieillissement, la plupart du temps associé aux grenaches gris et blanc, ses qualités s'amplifient et il devient, presque miraculeusement, une source d'arômes délicats et complexes proprement phénoménale.

Muscat blanc

La famille des muscats et en particulier le « petits grains » remonte à la plus haute antiquité. C'était, sans aucun doute, l'Anathelicon moschaton des Grecs et l'Apianae des Romains. Les Grecs puis les Romains l'implantent très tôt en Gaule Narbonnaise, notre Languedoc-Roussillon d'aujourd'hui, avec qui, depuis, il entretient une relation fidèle et intense. C'est sur les coteaux très pauvres, pierreux, à dominante argileuse, qu'il délivre le maximum de son potentiel aromatique. Bien que bénéficiant d'un climat privilégié, il est particulièrement fragile, reste sensible aux maladies et aux ravageurs (en particulier les abeilles…) et demande des soins attentifs.

De maturité précoce, il est un des premier cépage récolté en Roussillon, entre le 15 août et le 20 septembre.

Les baies sphériques d'un beau jaune ambré se couvre de points roux à complète maturité. La pellicule est épaisse, la chair ferme, juteuse, très sucrée possède une saveur et des arômes musqués très caractéristiques.

Cépage précoce et mûrissant tôt, craint la sécheresse, grappes longues et cylindriques, donne des vins fruités, légers et très fins, avec des arômes muscatés, bien marqué de type floral avec d'harmonieuses nuances subtiles.

Carignan noir

Cépage complémentaire du Maury Sec.

Cépage méridional par excellence, donne des vins remarquables et bien structurés sur les coteaux.

En assemblage avec le Grenache Noir, il complète le fruit et le velours par sa structure.

Maury vins doux naturel

Maury sec

MAURY Grenat et Tuilé

  • Grenache Noir 75% min
  • Macabeu 10% max
  • Grenache Gris, Blanc

MAURY Blanc et Ambré

  • Grenache Gris
  • Grenache Blanc
  • Macabeu
  • Muscat 20% max

MAURY Rouge

  • Cépage principal : Grenache Noir 60% min et 80% max
  • Cépages complémentaires : Carignan Noir, Syrah, Mourvèdre.
  • Cépage accessoire : Lledoner pelut 10%

Cahier des charges

Cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Maury » homologué par le décret n° 2011-1623 du 23 novembre 2011, JORF du 24 novembre 2011.
Carte géologique du roussillon - Maury AOP
  • Aire délimité Maury AOP

    Aire délimité Maury AOP

  • Aire géographique Maury AOP

    Aire géographique Maury AOP

  • Aire proximité immédiate Maury AOP

    Aire proximité immédiate Maury AOP